vendredi 21 juin 2013

La musique assistée par ordinateur : introduction


La MAO
La musique assistée par ordinateur regroupe l'ensemble des utilisations de l'informatique comme outil associé à la chaîne de création musicale depuis la composition musicale jusqu'à la diffusion des œuvres, en passant par la formation pédagogique au solfège ou aux instruments. »
Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_assist%C3%A9e_par_ordinateur

La MAO présente en médiathèque publique

"Matériel : instruments, logiciels
De plus en plus de bibliothèques s’équipent d’instruments de musique : on trouve un piano électronique (avec casque) à la bibliothèque municipale des Ulis, deux pianos de ce type à l’espace musique de la BPI, et un piano à queue à la bibliothèque Chaptal, dans le 9e arrondissement de Paris. Les pianos sont en accès libre, et partout les plannings sont saturés. La BPI projette d’ailleurs d’acquérir un troisième piano. Aux Ulis, l’espace musique propose également une guitare électronique USB connectée à un poste informatique. [...]
Par ailleurs, la partition seule ne permet pas de mettre à disposition des pratiques musicales amateurs certains genres musicaux. Pour les musiques électroniques ou les productions de hip-hop par exemple, divers logiciels de M.A.O. (musique assistée par ordinateur) sont utilisés : séquenceurs, trackers, etc. Il appartient aux bibliothécaires musicaux de réfléchir aux modalités de la mise à disposition de ces instruments d’exécution, qui ont un statut entre la partition (support) et l’instrument (moyen). C’est une vraie question, qui s’inscrit complètement dans la réflexion sur la mise en place de services « innovants ». Des bibliothèques proposent ainsi un ou plusieurs postes informatique équipés en logiciels MAO (gratuits, démo, payants). C’est le cas aux Ulis, où ce poste est relié aux instruments électroniques à disposition. De même, à la BPI, un nouveau poste va être installé en connexion avec l’un des pianos, en plus des plusieurs postes déjà dédiés aux logiciels de MAO (Musique Lab). A terme, des postes permettront d’utiliser les logiciels de création de partition (Finale), de sampling120 (SoundForge, Fruity Loops), de séquençage (Cubase, Acid), etc. Les logiciels sont assez chers (de 70 à 350€ selon les versions) et de nombreux compositeurs amateurs ne peuvent se les offrir ; à l’échelle du budget d’acquisition d’une bibliothèque, même petite, cela ne représente pas des sommes importantes. L’achat de tels logiciels est une question de choix. La composition par ordinateur fait désormais partie intégrante des manières de « faire de la musique », avec le fait de jouer d’un instrument ou de chanter…"
LECOMTE, Héloïse, Prendre en compte les besoins des musiciens amateurs en bibliothèque publique, Mémoire de fin d'étude du diplôme de conservateur, promotion DCB18, portant sur les fonds destinés aux musiciens amateurs en bibliothèque, ENSSIB, 2009 -
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-48212



Les bases de la MAO & du Home Studio 

1: le matériel
 Un billet en deux parties publié par Will Zégal dans Audiofanzine (10-17/06/2004) dans lequel il passe en revue les éléments constituant « la chaîne audio » du microphone à la carte son en passant évidement par l'ordinateur.
Les bases de la MAO & du Home Studio 1/2
http://fr.audiofanzine.com/homestudio/editorial/dossiers/les-bases-de-la-mao-et-du-home-studio-1-2.html
Les bases de la MAO & du Home Studio 2/2
http://fr.audiofanzine.com/bien-debuter/editorial/dossiers/les-bases-de-la-mao-et-du-home-studio-2-2.html




2: La carte son

La carte son (en anglais audio card ou sound card) est l'élément de l'ordinateur permettant de gérer les entrées-sorties sonores de l'ordinateur.
Une introduction à la carte son sur le site Comment ça marche, juin 2013 http://www.commentcamarche.net/contents/734-carte-son

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire